dimanche 24 mai 2009

Retour sur la mission, un mois après...

Au prix de tant d'images difficiles, toujours à fleur de peau,
mon cœur ne daigne s'exprimer que par la poésie...
Voici trois poèmes que j'ai écrit



Égalité rêvée


Le même amour

Construit leur parcourt


Le même bonheur

Forge leur cœur


Les mêmes raisons

Acceptent leur pardon


La même lumière

Protège leur imaginaire


La même liberté

Assure leur gaité


La même joie

Efface leur effroi


La même paix

Exhausse leur souhaits


Les mêmes sourires

Admettent leurs désirs


La même solidarité

Édifie leur égalité


Les même rêves

Chaque nuits les enlèvent


Et pourtant,

Malheureusement


Seule la pénombre

Permet de les confondre


Wasted life


I'm only nine, I'm already alone

I must be just a child, but I lost my mum

I would shine so much but I can't, I'm a bum

Cause my innocence, my joy and hope are gone


I'm lost in the shadow of a street I can't understand

Used as a slave, treated as an animal

I dream secretly anybody can hear my call

But outside nobody listens and it's the end


For the pure mind and the cheerful child I was

For the bruised body and the tortured child I am

For the the wandering soul and the empty mind I am


Because nobody is allowed to ignore me

Cause everybody can do something for me

Please, please I'm a child, let me be a child


Enfant d'Afrique

C'est d'un coeur à jamais blessé,

Que provient la douleur d'une simple pensée...


J'aimerais t'offrir rien qu'une chance,

Et te sortir de ton silence...

Mais c'est dans ton regard,

Que va naître l'espoir,

D'un monde sans douleur,

D'un avenir prometteur.

Malgré toute ma détresse,

D'un clin d'oeil je t'ai fait la promesse,

Que t'aider est pour moi,

Ce que respirer est pour l'homme.


Même si je part avec peine et tristesse,

Tu m'a comblé de chaleur et de tendresse,

La simple évocation de ton prénom,

M'atteint au plus profond...


Mais comment oublier tes sourires,

Et tellement de souvenirs...


Le plus beau cadeau que l'on puisse me faire, c'est le sourire d'un enfant heureux...


Marion



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire